Maître Cécile DOUTRIAUX

Maître Cécile DOUTRIAUX, avocate,  a fondé le cabinet juridique JURIS DÉFENSE avec son associé Maître Michel VILAR.

Sa solide expérience en conseil et en contentieux, acquise lors de ses années d'exercice professionnel, est mise quotidiennement au service des entreprises, des institutions et des particuliers.

Passionnée par son métier, Maître DOUTRIAUX est très engagée et impliquée dans la défense des intérêts de ses clients.

Diplômée du Conservatoire National des Arts et Métiers lequel comprend 158 centres d'enseignements nationaux pour 62.500 auditeurs, elle enseigne, notamment au CNAM Grand Est, le droit des contrats, le droit commercial, le droit social, le droit immobilier et le droit des nouvelles technologies. Elle a ainsi déjà formé de nombreux auditeurs et dispense également des formations en entreprise, sur les thèmes choisis en concertation avec les dirigeants et employeurs.

Maître DOUTRIAUX est régulièrement sollicitée en qualité de conférencière au niveau régional et national.
​​​​​​​Elle a ainsi effectué de nombreuses interventions au profit de différents ministères, chambres de commerce, collectivités territoriales, entreprises et organismes publics et privés. Elle participe également à des groupes de travail et de réflexion interministériels avec de nombreux partenaires publics et privés.

Elle est membre de la Chaire Cyberdéfense & Cybersécurité des écoles de Saint-Cyr avec les sociétés SOGETI & THALÈS, leaders mondiaux des hautes technologies pour les marchés de la Défense et de la Sécurité et participe à de nombreux travaux et publications : « La cyberdéfense, Quel territoire, Quels droits ? » éditions Économica 2014, « Données personnelles et cybersurveillance » Revue Défense Nationale n°775, « Cyber : la guerre a commencé » Sécurité Globale n°24 2015, « Droits et souveraineté numérique en Europe » Bruylant, 2016. 

Elle est membre actif de plusieurs associations dont elle partage les valeurs et elle est très engagée dans la vie citoyenne au niveau régional et national.